Marion et Renaud

Par Mercredi, mars 11, 2015 0 No tags Permalink 0
©La paire de cerises

©La paire de cerises

Un magnifique couple aujourd’hui chez Martine.

Marion et Renaud se sont mariés au coeur du beaujolais le 19 juillet (je me souviens que 4 jours avant, ils pleuvait des cordes !!)

Un mariage plein de bonne humeur !

J’aime la cérémonie dans le parc, le petit côté rétro jusque chez les invités.

Un bien joli jour que nos 2 amoureux ne sont pas prêts d’oublier grâce aux jolies photos de Marie et Flo alias la paire de cerises photographes et vidéastes baroudeurs que j’adore !

 

©La paire de cerises

©La paire de cerises

©La paire de cerises

©La paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©La paire de cerises

©La paire de cerises

 

 

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

 

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

Marion & Renaud ☁-434

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©la paire de cerises

©La paire de cerises

©La paire de cerises

– robe : modèle Capucine de la marque Rembo Styling achetée Aux mariées du Rhône dans le centre de Lyon
– costume sur-mesure fait au magasin Samson dans le centre de Lyon
– voiture (une Peugeot 202) louée auprès de Anciennes Autos Services à Villeurbanne
– fleurs : Marie Pétale à Champagne au Mont d’Or
– coiffure, maquillage Marion : Camille Albane à Tassin la Demi Lune
– coiffure Renaud : Daniel C Coiffure, Lyon 2ème

– papeterie fp Victoire Vincent
– Dj Pierre
– Aat pour la partie traiteur
– le lieu : Le château des Ravatys

©La paire de cerises

©La paire de cerises

Photographes ou jeunes mariés, envoyez moi vos jolies photos cequemartineaime@hotmail.fr

Jessica et Julien. Un mariage en jaune

Par Vendredi, janvier 23, 2015 4 No tags Permalink 0

Recevoir des photos de mariage est pour moi un vrai cadeau. J’entre dans l’intimité de votre couple, de votre famille et prends de plein fouet toutes les émotions procurés par ce joli jour (Martine est une éponge à émotions) alors que je ne vous connais pas. Je vois défiler pratiquement chaque minute de votre joli jour. J’entre dans les chambres de votre enfance, sous vos voiles et même dans vos bras. Je suis abasourdie par votre imagination, le soin que vous mettez à décorer … mais ce qui me touche le plus, ce sont ces regards, ces sourires, ces larmes.

Je me doutais que le mariage de Jessica et Julien allait être très joli, je n’ai pas été déçue … mais ce n’est pas l’essentiel. L’essentiel  c’est ces 2 petits bonhommes en pantalon jaune, un frère, une sœur, ces larmes de joie et l’amour de ces 2 magnifiques mariés. J’ai eu la chance de voir et choisir les photos dans la magnifique palette de Willfried NinoWillphotographie et j’espère de tout cœur  que cet article fera honneur à ce très joli jour et à ce superbe couple.

Merci encore Jessica et Julien de partager chez Martine votre joli jour

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

à quelques semaines du mariage,on est encore un peu le coeur sur un nuage. On est ensemble julien et moi depuis l’âge de 17 ans et ce mariage on l’a rêvé des milliers de fois. Alors même si la vie à bien essayé de nous séparer, on a toujours continué à rêver à ce jour.. qui finalement est devenu une victoire sur la vie ! C’était tellement parfait davoir tous ceux qui comptaient pour nous avec nous ce jour la, qu’on aura de toutes façons du mal à s’en remettre.
Côte deco, on voulait quelque chose de très « nous » : simple mais fun, décalé et vintage.
Le jaune est la couleur qui s’est tout de suite imposée à nous. A moi parce que j’aime le soleil et que donc j’aime le jaune… et à jul parce que ça amene du peps.. on a tout de suite vu qu’on pourrai vraiment s’amuser avec cette couleur, comme par exemple demander à notre fleuriste de mettre des citrons partout !
©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

Les préparatifs ont duré 9 mois ! Un bébé ! En pleine construction de notre future maison, on s’est jeté dans la deco du mariage un peu comme un échappatoire aux plans de construction. Mais c’est vraiment une fois installés qu’on a pu impliquer tout nos proches à la deco. Les parents de Julien sont venus nous aider à remplir les pots de dragibus, et nos témoins ont débarqué à la maison pour un week-end pour faire connaissance. C’était vraiment génial.
On avait une idée très précise de ce qu’on voulait… et de ceux qu’on ne voulait pas, restait à le mettre en place correctement. Au final tout s’est bien enchaîné : on a retrouvé le vieux vélo du papa de Julien, chiné une vieille machine à écrire… on a suivi une sorte de fil conducteur qui était évident pour nous.
Pour les conseils qu’on voudrait donner : on ne fera pas original… j’ai lu cette phrase partout en préparant notre mariage et finalement ça c’est révélé tellement vrai « PROFITEZ » c’est si intense en émotion,ça passe tellement vite, il serait trop dommage de passer à côté de tout ça parce qu’on focalise sur des détails qui ne sont pas aussi parfaits qu’on l’aurai imaginé des mois avant. J’ai cousu pendant des mois des guirlandes de fanions qui étaient loin d’être parfaites … Le jour J je ne les ai même pas vues tellement j’étais occupée à profiter de tout ce qui nous arrivait.

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

Pour les bonnes adresses… sans hésiter Will notre photographe. (Ninowill photographie) un ami, qui a su réellement retransmettre toutes les émotions de la journée, le sourire en personne… un invité vraiment top.

Il y a aussi Sophie de poppy figue flower à Toulouse… à l’écoute et rassurante, elle a, sans que jamais je ne la rencontre avant le jour J réussi à faire le bouquet de mes rêves, et la deco de table qui nous correspondait vraiment. Et ça sentait divinement bon dans la salle !

Il y a aussi la douce Stéphanie de chez Louise dentelle à Toulouse encore, elle m’a confectionné le plus beaux et le plus délicats des paletot qui a sublimé ma tenue.

Il y a aussi la demoiselle de creativ’ment votre qui nous a fait de ses propres mains un magnifique livre d’or, et nos badges.

Et puis le très fun et néanmoins sérieux monsieur le colonel moutarde qui a fait les noeuds pap de tous les témoins invités et celui de mon mari et mes enfants. On a même eu les barrettes des témouines assortis… c’était génial.

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

Ninowillphotographie

Ninowillphotographie

Ninowillphotographie

Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

Votre mot préféré?
Monsieur :
mélancolie

Madame : rêve. A 33ans j’en ai encore plein, et je souhaite que mes enfants en aient aussi plein les yeux et le coeur le plus longtemps possible.


Le mot que vous détestez?
Monsieur :
régression

Madame : au revoir. J’habite (trop) loin de chez ma soeur, mon frère et leurs familles. Je les vois (trop peu) souvent et à chaque fois qu’on se dit au revoir, j’ai le coeur qui se serre comme si j’habitais à l’autre bout du monde.


Le son, le bruit que vous aimez?
Monsieur : le dernier titre de 20syl feat oddisee – ongoing thing 

Madame : celui des vagues à la fin d’une journée à la plage, quand il n’y a plus personne et qu’on reste encore parce que c’est le dernier jour. Je remplis mes oreilles de ce son, pour pouvoir tenir jusqu’à la prochaine fois !


Le son, le bruit que vous détestez?
Monsieur : 
le bruit de la machine qui détartre les dents

Madame : Celui de mes fils qui pleurent.

votre Juron préféré ?
Monsieur : 
va te faire enc@#*&

Madame : sans hésiter : bordel de merdasse. Pardon.

Vous aimeriez être réincarné en …
Monsieur :
pivoine pour plaire à sa femme.

Madame : en olivier. Un vieil olivier bien solide, dans un jardin de la maison de vacances, et sous mes branches, mes enfants et leurs familles prendraient un déjeuner la jusque tard dans l’après midi, leurs enfants et petits enfants rient… Le tout dans le sud, dans un tout petit village pas loin de la mer. J’aimerai bien vivre assez longtemps pour voir cette scène un jour.

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

©Ninowillphotographie

Ninowillphotographie

Ninowillphotographie

Mariage dans le Cantal – Morgane & Michaël

Coup de cœur pour le mariage d’une fidèle lectrice de Martine.

Je suis très fière de vous présenter aujourd’hui le Joli Jour de Morgane & Michaël photographié comme toujours avec talent par d’un Clic.

Un mariage empli d’amour, de naturel et de bonne humeur à l’image de ce joli couple. Des sourires communicatifs, des idées déco trop sympa je ne doute pas que, comme moi, vous tombiez sous le charme et ce mariage et de ces 2 zamoureux.

Merci à Morgane et Mickaël d’avoir répondu non sans humour à mes questions.

©D'un clic

©D’un clic

Je suis tombée amoureuse de votre bouquet. Quelques semaines après votre mariage Heureux ?

Merci pour le bouquet, c’est vrai qu’il était vraiment très joli : la fleuriste a parfaitement compris ce que je souhaitais !
Deux mois et demi après le mariage, heureux ! Le retour à la réalité a été un peu difficile quand même… après avoir passé près de 2 semaines avec amis et famille dans notre région… Mais bon, nous habitons en Corse depuis février et y retourner, il y a pire dans la vie !

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

Comment se sont passés les préparatifs ?

Les préparatifs se sont bien passés, ils ont duré une année entière et il la faut bien cette année ! Même si le temps peut parfois paraitre long.
Suite à la demande en mariage, tout s’est très vite chamboulé dans ma tête : j’avais à peu près 1 000 idées/pensées à la seconde !
La première chose que nous avons fait après avoir choisi le mois, c’était de demander à Anita si elle était disponible pour photographier notre joli jour ! Nous n’imaginions pas quelqu’un d’autre !
Ensuite, nous avons pu caler tous les autres prestataires.
Nous nous sommes ensuite concentrés sur la déco et l’organisation. Nous avons commencé assez tôt et les cartons « mariage » ont vite envahit la maison ! Mais heureusement que nous nous y sommes pris tôt car nous avons déménagé en Corse en février et nous avons donc dû fait une pause dans l’organisation du mariage durant près de 2 mois (plus trop le temps de s’en occuper). Il a donc fallu mettre un grand coup d’accélérateur le dernier mois mais nous avons réussi à faire tout ce que nous voulions !
Pour tous les préparatifs, nous avons pu compter sur nos familles, nos témoins de chocs qui ont vraiment assurés et notre maîtresse de cérémonie au top qui nous a fait une superbe cérémonie ! Un grand merci à eux, d’autant que ça n’a pas dû être facile : j’avoue avoir été un peu tyrannique. Je déteste déléguer… je veux toujours tout faire et tout gérer (bon en même temps j’étais la mariée donc je suis sûre que je suis pardonnée) !
Au final, nous avons eu le mariage de nous voulions : c’était nous, tout simplement.

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

Côté déco comment avez vous imaginé votre joli jour ?

Dès le début, nous voulions quelque chose de simple, qui nous ressemble et surtout, nous souhaitions tout faire nous même avec nos petites mains ! Je suis assez créative et bricoleuse donc autant dire que pour moi, c’était un vrai bonheur de pouvoir tout imaginé et tout créer !
C’était également essentiel pour nous de sortir des « codes traditionnels » du mariage et de montrer que rien est obligatoire pour ce joli jour. Même si « ça ne fait pas mariage » pour certains, l’essentiel est que cela nous plaise et nous ressemble.
Nous sommes donc parti sur les matières qui nous inspiraient le plus : le bois, la toile et la ficelle de jute, le kraft, le liège, le tissu liberty… Mais nous ne voulions surtout pas de thème précis (nous ne voulions pas rentrer dans une case et être limité !). On a juste essayé d’harmoniser tout ce que l’on aimait. Les blogs « Ce que martine aime » et « Queen for a day » ont été une grande source d’inspiration.

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

Le point de départ de la déco a été la réalisation des faire-part (et cartons réponse) puisqu’ils allaient donner le ton de la journée à nos invités. Ils ont été imaginés et réalisés par nous même de A à Z…ça a été beaucoup de travail, mais nous étions ravis du résultat !
Ensuite, tout s’est enchainé assez vite : collecte de bouchons en liège pour réaliser des coeurs en rondelles de liège, petits pots de gelée de mûre maison pour offrir à nos invités à la place des traditionnelles dragées, rondins de bois accrochés à de vieux volets en guise de plan de table, petits photophores réalisés à partir de pots en verre et de ficelle de jute, chemin de table en toile de jute, collecte de boîtes de conserve pour mettre des fleurs coupées et en godet, pompons en papier de soie de 3 tailles différentes, fanions en tissus liberty…

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

Même les nappes et les serviettes ont été faites à la main, pour avoir les dimensions exactes et à moindre coût !
Concernant la décoration de la cérémonie, nous voulions aussi quelque chose d’assez simple, le cadre se suffisant déjà à lui-même. Nous voulions juste des bottes de foin pour que les invités puissent s’asseoir et une arche entourée de lierre et avec quelques petites fleurs en papier de soie.

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

 

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

Vos bonnes adresses ?

Lieu de la cérémonie, du vin d’honneur et de la soirée : Salle « Le Janquet » à Saint-Pierre (15, Cantal). Un très joli lieu, au bord d’un magnifique lac et perdu en pleine campagne.
Fleuriste (bouquet et boutonnière) : Clémentine Ganne, Fleur de Lys à Bort les Orgues (19, Corrèze). Mon bouquet était juste MA-GNI-FIQUE !! Elle a parfaitement compris ce que je souhaitais.
Robe : Pronuptia Clermont-Ferrand. De bonnes parties de rigolade lors des trois rendez-vous et des vendeuses adorables !
Chaussures: Bobbies. La paire dont je rêvais ! J’ai mis du temps à les trouver !
Costume et chaussures de Mickaël : Mango (et oui, parfois il ne faut pas aller chercher bien loin pour trouver son bonheur !)
Le meilleur pour la fin, la photographe : Anita Gallot, D’un Clic. Nous suivions son travail depuis plus d’un an et nous ne voulions pas quelqu’un d’autre pour notre mariage ! Au-delà de son talent certain, une personne très sympathique, douce, qui sait mettre à l’aise et très discrète : le temps d’entendre un clic, on se retourne et elle n’est déjà plus là ! Tout le monde l’a adoré et a adoré son travail.

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

©D'un clic

©D’un clic

 

Votre mot préféré ?

Monsieur : gnocchis
Madame : plutôt trois mots : oui mais non

Le mot que vous détestez ?

Monsieur : antépénultième – intermède de Martine : Je vous évite la google recherche … Cliquez ici pour savoir ce que ça signifie
Madame : pied, parce que je n’aime pas les pieds (même si je dois avouer que c’est assez pratique pour marcher !)

Le son, le bruit que vous aimez ?

Monsieur : le rire de ma femme
Madame : les ronflements de mon mari parce qu’ils me font rire (oui, il a beaucoup de chance !)

Le son, le bruit que vous détestez ?

Monsieur : le rire de ma femme (oui, il y a des jours où je l’adore et des jours où il m’insupporte !)
Madame : la voix de ZAZ (et ses chansons), ça me rend folle !

Votre Juron préféré ?

Monsieur : saucisse
Madame : patate
(oui, on est très porté nourriture à la maison !)

Vous aimeriez être réincarné en…

Monsieur : Sangoku (LE héro de dragon ball Z)
Madame : pirite (parce que pour une géologue, c’est la classe d’être un caillou !)

©D'un clic

©D’un clic

les histoires d’A. finissent bien …

Par Lundi, février 24, 2014 2 No tags Permalink 0

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous présenter une sympathique et talentueuse photographe : Aline – Histoire d’A .

Les photos d’Aline sont lumineuses et naturelles comme je les aime.

Et pour présenter son travail – j’ai choisi dans la jolie palette de photos d’Aline de vous montrer un reportage  qui m’a séduite  : Un bouquet à tomber, une robe en dentelle rose pâle réalisée par une couturière au Maroc, un costume élégant …

Merci à Aline et aux magnifiques mariées masqués !

Aline, j’ai 25 ans +12 ans dans un peu plus d’un mois… je vis dans l’Essonne mais je pourrais aussi vivre aux Etats Unis, au Mali, les pays où j’ai laissé un peu de mon coeur!
Ce que j’aime? le café, les percussions brésiliennes, la salsa, lesvoyages, les gens, mes amis, mon chéri…
Par contre, j’aime pas la canelle (oui, c’est important ^^)

La photographie, une vocation? pas du tout… Je suis formatrice de métier, dans le secteur de l’animation socio-culturelle. La photographie, une passion? oui, c’est plutôt ça… depuis l’acquisition de mon reflex argentique pour mes 18 ans. et de fil en aiguille…

Qu’est ce que j’aime dans les mariages?

Voir les gens heureux… c’est assez bateau comme réponse, je sais… mais ce n’est aps si courant de nos jours! Et aussi, voir que les gens « y croient », c’est surement lié à mon histoire familiale, mais ça fait du bien, simplement!
Mes moments préférés, les préparatifs (ce moment entre excitation et appréhension…), les regards entre les mariés, les consentements lorsqu’ils sont écrits par les mariés…

histoires.d.aline.

Mon style?

plutôt reportage… même s’il ne faut pas se voiler la face car il y a des moments plus « formels » lors des photos de groupe ou des photos de couple. J’essaie dans tous les cas de m’adapter à la demande des mariés pour réaliser un reportage qui leur ressemble.

Un conseil?

Déléguer… pour profiter de la journée au maximum…

Pourquoi le pissenlit?

Très bonne question… Pour le retour à l’enfance, pour sa douceur, son côté éphémère…

Un objet que j’aime bien?

mes bijoux (à porter autour de la taille) venus du Mali, dont la signification diffère en fonction du pays

Aline Marchais | Photographe
Site web d’aline
Facebook
histoires.d.aline@gmail.com

Mon mariage chouchou(x,s ???) Gaëlle et Nicolas

Par Vendredi, novembre 8, 2013 1 No tags Permalink 0

Un joli mariage Aujourd’hui chez Martine, presque rien à faire car Gaëlle a écrit un joli texte … A l’image de son joli D-Day : Gaëlle a pris le temps de faire les choses, simplement et avec goût … Un mariage pétillant, coloré intimiste …. bref tout ce que j’aime ! Gaëlle nous livre une vraie mine d’or : mise en place de son thème, organisation, bon plans et jolies adresses, elle nous dit tout !
Merci à eux de partager avec nous ce doux moment photographié par le talentueux NinoWill

 Une demande pleine d’émotion faite en 2009, le 13 août exactement, le lendemain de la naissance de notre 1er garçon. Il nous aura fallu 4 ans pour mûrir ce projet et passer à sa réalisation. La vie nous a offert un petit contre temps retardant le D-day : notre famille est passée de 3 à 4 aux premières lueurs de l’été 2011… Et puis, tout s’est enchaîné très vite. 3 jolis projets se sont concrétisés en 2013 : notre 1er achat immobilier, notre mariage et le parrainage des garçons. Sur un coup de tête, au détour d’une conversation, j’ai lancé « Chéri, et si c’était cette année que nous nous marions ? » … Nous étions au mois de février 2013. Nous n’avions rien mais tout était clair pour nous : le mariage aura lieu chez nous dans NOTRE maison que nous n’habitions d’ailleurs pas encore ! Le défi dans le défi… En effet, nous ne serons propriétaires que le 5 juillet et de nombreux travaux nous attendaient ! Fou, nous ? Nooooooonnnn …. Enfin si, un peu, beaucoup, à la folie, en y repensant !

photos Will (20)

©NinoWillphotographie

 Il fallait arrêter une date. Ce serait au mois d’août. Mais quand ? le 3, le 10 ou le 17 ? Le 17 sera THE date. Pour la symbolique car notre fils aîné était prévu le 17 aout 2009, et notre anniversaire de rencontre, officiel, est le 15 aout. Nous nous dirons oui le 17 aout 2013. Un mariage civil seulement et le parrainage de nos 2 garçons. Après 11 ans de vie commune, le mariage était pour nous un aboutissement de notre vie de couple, boucler une boucle, devenir officiellement la famille P. et pouvoir dire « mon mari » ! Mon futur mari me laisse carte blanche. Très vite, je me sens aspirer par l’effet wedding et frôle le bridezelisme ! Je parcours les blogs, en prends souvent pleins les yeux et agrémente le book que je me suis constituée dans lequel j’épingle tout (idées, inspi, dépenses, photos…). Nous ne voulons pas d’un « grand » mariage qui en jette mais plutôt d’un mariage à notre image, simple, frais et  pétillant.

©NinoWillphotographie

©NinoWillphotographie

Une fois la date arrêtée, il faut adresser les faire-parts, ou plutôt un « save-the-date-faire-part ». En parcourant les blogs, je m’inspire du modèle « Mr moustache & Mrs moustache » proposée par Madame C  que j’imprime sur des cartons Clairefontaine, de jolies enveloppes et zou, à la Poste avec un joli timbre signé Christian Lacroix. Et puis, tout s’enchaîne. La déco sera essentiellement DIY mêlant inspiration bohème, thème moustache et vintage. Nos tenues, nos alliances seront simples à nos images. Des boutons de manchettes pour coller au thème moustache et un coussin d’alliances provenant d’Atmosphère Mariage reprend le thème moustache !

©NinoWillphotographie

©NinoWillphotographie

Seront essentiels pour moi : des guirlandes de fanions, découpées dans des draps de famille et cousues par la grand-mère de ma petite sœur ; des pinwhells, de jolis papiers colorés et attaches parisiennes achetés chez Cultura, des pics à brochettes, un tuto sur le blog de Madame C, des soirées à plier, découper, percer, attacher, et boum du home made trop joli ! ; Un chemin de table en toile de jute, acheté sur le site de tissuspapi.com posé sur des nappes blanches ; le mojito à l’apéritif présenté dans des bonbonnes à robinet trouvées au dernier moment sur internet et servi dans les incontournables petites bouteilles de lait, à déguster à la paille rayé rose et blanche de chez Instemporel. Une tonnelle montée dans le jardin décorée avec des lampions blancs et des pompons roses fait maison en papier de soie, une guirlande lumineuse façon fête de village, tables et bancs, nappes blanches, chemins de table en toile de jute, couverts présentés dans une serviette de table repliée et nouée avec un macaron « Bon appétit Mr ou Mme », logo reprenant le STD. La déco florale vient de notre jardin (des hortensias surtout), de la flore environnante (fleurs de talus, fleurs des champs…) et de mon amie fleuriste, présentée dans des boites de conserves glanées de ci de là et agrémentées d’un ruban dentelle de masking tape. J’en profite pour faire un clin d’œil, Marylène Louis est une amie certes, mais une professionnelle hors pair à qui j’ai confié la réalisation de mon bouquet les yeux fermés, juste deux ou trois directives et idées … et le bouquet dont j’avais rêvé était là sous mes yeux. Quelques bougeoirs posés sur le chemin de table. La tables des enfants offrent en plus cahiers de coloriage home made et personnalisés.

©NinoWillphotographie

©NinoWillphotographie

Le coin « apéro », lui, est dressé contre le mur de la maison. Il propose petites verrines, cuillères et pains surprise, boissons rafraichissantes, mojito et rosé pamplemousse dans les bonbonnes à robinet. De petites douceurs sucrées sont présentées sur le bar à bonbons dans des bonbonnières venant de Comptoir de Famille, des gobelets, pots à pop corn de Maison du Monde colorent aussi le bar.

Pour les invités, il était important pour nous de les gâter, de leur faire plaisir, de les voir heureux. Nous avons confectionné un petit cadeau remis à chacun, des graines à semer « semez le bonheur » enveloppées dans un sachet de toile de jute et présenter dans un petit pot en terre cuite. Chaque petit pot portait un badge que les sœurs Dubosc de Choucailloubijou  avaient réalisé. Nous avions aussi fait faire un second badge que les invités ont épinglé sur leur habit de fête. La panoplie des badges a été complétée par ceux créés par une talentueuse amie, Korig’anne. Elle a réalisé des badges personnalisés pour les parrains marraines et les nôtres qui étaient piqués dans la dentelle entourant les tiges de mon bouquet.

Le clou de notre déco : Le photomaton, entièrement réalisé par mon beau-père. Le shooting se fera grâce à mon Ipad. Des accessoires (moustaches, lunettes, chapeaux…) fabriqués à partir de modèles imprimés sur internet, travestiront les visages de nos invités. Une pièce maîtresse qui nous permet de garder de superbes souvenirs gais et émouvants, et de réaliser des remerciements personnalisés. Je tire d’ailleurs mon chapeau à Annesofi d’arretederever.com qui a su répondre complètement à ma demande : des remerciements façon photomaton accompagnés d’un magnet.

Comme on ne voulait pas faire la fête qu’une seule journée, notre mariage s’est fait en 2 temps : le samedi pour notre union et le parrainage des enfants avec un vin d’honneur servi chez ma maman, la soirée s’est prolongée chez nous, juste entre amis, autour de la plancha ; le dimanche, c’était LE jour de fête avec le repas du midi à la maison, un apéro-buffet, une paëlla préparée en direct par Repas de fête, des mignardises et meringues maison pour le dessert.

©NinoWillphotographie

©NinoWillphotographie

Il y a une chose sur laquelle nous n’aurions pu faire impasse : la photo. En effet,  elle occupe une place importante pour moi, et ce depuis mon enfance et nous avons eu la chance de découvrir les talents d’Anita Gallot  alors que notre fils ainé soufflait sa 1ère bougie. Nous aurions aimé qu’Anita fige ces instants de bonheur, comme elle a pu le faire à maintes reprises, seulement ce jour-là, elle faisait partie de la liste des invités. Non seulement, c’est une photographe talentueuse mais aussi une amie. Il fallait alors un plan B ! Wilfried Claire de NinoWillphotographie a revêtu le costume du plan B haut la main. Nous avons rencontré un professionnel hors pair, discret et efficace, patient et gentil. En fait, je pourrai énumérer les mêmes qualificatifs pour Anita et pour Wilfried. 2 photographes qui saisissent l’instant présent et figent ces jolis moment. Selon moi, si Anita Gallot était un homme elle serait Wilfried Claire … ou le contraire d’ailleurs !