Plan de table « classique » ou escort card ?

Et oui, il y a désormais plein de façons de présenter son plan de table :

- une présentation classique : nom ou numéro de table suivi de la liste des invités 

plan de table photo D'un Clic

©D’un Clic / Madame Martine

- De petits cartons /objets individuels avec le nom de chaque invité et le numéro de leur table = escort card 
 

Manon et Arthur ©D'un clic / réalisation madmae Martine

Manon et Arthur
©D’un clic / réalisation madmae Martine

L’escort card risque de déstabiliser les invités de la génération précédente (ne parlons pas de la génération d’avant avant !). La petite escort card peut également servir de cadeau d’invité et peut faire son petit effet 
Quelques conseils  : 
- Écrire les noms de façon assez visible,
- Laissez un petit panneau explicatif, 
- Respectez l’ordre alphabétique des invités,
- A proscrire au delà de 100 invités 

Le plan de table plus classique peut être réalisé sur de multiples supports : bois, papier … Idem, l’écriture doit être lisible. Placer votre plan de table dans un endroit bien éclairé. Pensez que la nuit tombée, tous vos invités se masseront devant votre plan de table accompagnés qui plus est de leurs copines : les X coupes de champomy, ils doivent donc y voir clair. 

Les 10 commandements d’une témouine …

Par Mercredi, juillet 29, 2015 0 No tags Permalink 0
© D'un Clic

© D’un Clic

 

Bravo ! Tu as été choisie comme témouine ! 

Sur le coup, tu es super contente (sauf à détester le futur marié) … Saches que, en tant que témouines, responsabilités tu as :

 1 – A l’écoute tu seras : la fiancée a besoin de s’exprimer sur tout et n’importe quoi : belle maman qui insiste lourdement pour avoir des noeuds de voiture alors que tu n’en veux pas, la difficulté de trouver des bougies couleur glycine (non pas mauve ! GLYCINE). Tout y passera (prévoir activité manucure pendant les longues conversations téléphoniques et panel de phrases « types » pour varier du « hum hum » (ma pauvre ! mais si tu vas trouver ! ah bon !? ..).

2 – Un peu de temps tu donneras : Oui, plier 200 invitations et coller 200 timbres ce n’est en soit pas très fun ! Mais cela peut devenir un chouette moment convivial entre filles devant un bon film, une pizza salade et une bonne bouteille de Vodka contrex (soutien de régime tu seras (commandement 2b)).

 3 –  De bons conseils tu promulgueras : Non, tu ne pleureras pas à la première robe de mariée essayée ! Elle a beau être ta meilleure amie, si cette robe lui fait un derrière d’hippopotame, il faut lui dire !!!

 4 – Mouchoir tu achèteras : Une fiancée avec toute cette pression ça peut craquer !

5 – Calme tu resteras : le collage des timbres = un échauffement … Quand tu devras réaliser 25 arbres en bonbons haribo …

A lire : Techniques et respiration et de relaxation

6 – EVJF tu organiseras 

7 – De côté des fois tu te mettras : Ta coiffure n’est pas comme tu l’imaginais, la maquilleuse de la mariée ne doit pas beaucoup t’aimer et a tenté des expériences maquillage sur toi … Souffles un bon coup, retiens tes larmes et souris ! Elle est là, elle te regarde avec un grand sourire … c’est son jour et si tu n’est pas parfaite de ton côté, peut importe …

8 – L’exemple tu montreras : Le Jour J, tu te dois de rester calme pour ne pas faire paniquer la mariée (oui, tout doit être à ses yeux parfait), en cas de problème, détournes l’attention de la mariée et règles la chose (et vite). 

9 – Autoritaire tu deviendras : La mariée se devant de rester  gracieuse et élégante ne pourra pas hurler au milieu de la foule : « A table » !!! (5 fois) ou « Lancer de bouquet » ! Et oui, c’est à vous de coordonner 200 invités (vous pouvez également vous appuyer sur les témoins de Monsieur que vous trouverez côté buvette).

10 – Toujours un œil sur la mariée tu garderas : N’oubliez pas de mettre en place un signe pour intervenir au cas où la mariée serait accaparée par un invité trop bavard (oui, nous sommes en plein milieu du Limousin et, bien que la problématique des déserts médicaux m’intéressent au plus haut point, le temps de parole de tonton médecin parisien est épuisé, au bout de 20min tu cherches désespérément à sortir de ce guêpier … HELP !!!  cf. art de la mariée en colère 

 

Bref, vous l’aurez compris, raisonnez votre amie qui organise son mariage sur 2 ans, car être témouine n’est pas de tout repos ! Ps : message perso à mes petites témouines qui m’ont inspiré ce post : vous êtes parfaites les girls (sauf pour le commandement n°10 !!!)

Un cérémonie civile avant le grand jour

Aujourd’hui, parlons organisation.

Je vous avez d’ores et déjà fait part de mes questions existentielles sur l’organisation de la journée du mariage : tout va vite, trop vite, bien trop vite …

Alors, je vous livre une petite astuce : mariez-vous à la mairie avant !!!

La cérémonie du mariage est un acte que je considère profondément spirituel, réfléchi (la plupart du temps), une promesse sur et pour l’avenir.

Côté spirituel …

la mairie et bien ce n’est pas ça : Madame ou Monsieur le maire vous dicte droits et devoirs des époux, on parle contrat de mariage, de dettes et de crédits après avoir écouté les 10 min de discours pompeux sur l’avenir de la commune (compter 20 min en période pré-électorale). Pire : la séance expéditive (le couple suivant attend dans les escalier …) fixée à 14h42 faute d’avoir réservé 2 ans à l’avance.

Côté Glam …

les mairies laissent à désirer : les photos plus ou moins vintage des françois, Jacques ou Nico sur la moquette vieux rose en guise de papier peint … Il y a mieux comme déco. Sans compter que la salle est souvent trop petite pour vos 150 invités serrés comme des sardines, non climatisée (les sardines n’aiment pas la chaleur).

Ma Jolie Manon sous l'oeil de d'un Clic

Ma Jolie Manon sous l’oeil de d’un Clic

Martine vous conseille : mariez vous à la mairie avant (1 an, 6 mois, 3 semaines avant).

Une bonne excuse pour :

- organiser une mini fiesta entourés par la crème de la crème

- Vous acheter une petite robe et de jolies chaussures !

Que pensez vous de cette idée ?

Alerte !

Par Lundi, mars 31, 2014 7 No tags Permalink 0

IMG_6781Oh la méchante boutique de loisir créatif qui veut nous embarquer dans une décoration de mariage « originale » : du blanc, du noir, du rouge des perles, des strass … des coeurs, des noeunoeuds …
En passant … 2€99 les 8 fleurs moches : une perforatrice contour fleur, des épingles parisiennes, du papier … Vous en faites 200 pour 10€ !

Moi, je traine mes guêtres du côté des papiers japonais, des feutrines, des tissus pour trouver avant tout une matière, un motif, une couleur …
Oubliez tout ce que vous avez pu voir, oubliez les mariages auxquels vous avez assisté. Imaginez un événement à votre image : sobre et classe, coloré et pétillant, vintage ou moderne … Chinez, recyclez, bidouillez … Lâchez vous !

Appelez moi .. Madame …

Par Lundi, janvier 27, 2014 0 No tags Permalink 0

Vous rayonnez, les petits oiseaux se posent sur votre main le matin ; du haut de votre nuage, le monde a changé, tout est beau et rien ne peut effacer le sourire radieux que vous arborez. Bref, vous venez de vous marier et vous faites votre Martine …

Bon, autant vous l’annoncer, ça ne va pas durer … Quelques semaines, quelques mois après retour au travail, fatigue, hiver vont passer par là … Certaines seront assez malignes pour programmer un voyage de noces quelques semaines ou quelques mois après le mariage, impact immédiat : Martine is back !

Passé l’effet Martine, il va falloir s’habituer à 2 choses : la bague (bon ça c’est facile) et le nom.

©D'un clic

©D’un clic

Petit point de nos amis – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre) et Ministère en charge de l’intérieur :
« Nom d’usage et nom de famille : Toute personne possède un nom de famille (appelé auparavant « nom patronymique » ). Ce nom figure sur votre acte de naissance. Il peut s’agir par exemple du nom de votre père ou de votre mère. Il est néanmoins possible d’utiliser, dans la vie quotidienne, un autre nom appelé nom d’usage.
Ce nom d’usage ne remplace en aucun cas le nom de famille qui reste le seul nom mentionné sur les actes d’état civil (acte de naissance, de mariage, livret de famille….).

Liberté de choix : La possibilité d’utiliser un nom d’usage est totalement facultative et n’a pas de caractère automatique. Si vous êtes marié(e), vous pouvez utiliser le nom de votre époux(se) ou uniquement votre propre nom de famille. Il s’agit d’un choix personnel qui ne peut pas vous être imposé »

Liberté de choix … MON ŒIL … A moins d’être une guerrière très au fait des pièges à éviter, garder son nom c’est dur !!!!

Certaines seront très contentes, ravies (voir légèrement obsessionnelle) de changer de nom.
Je ne résiste pas au plaisir de vous raconter le retour au bureau de mon ex petite collègue nouvellement mariée : Elle a passé une semaine à harceler (euphémisme) les services RH, informatique etc. pour changer son nom de jeune fille en son nom de femme mariée. Elle reprenait toute personne l’appelant madame X (même le pauvre bougre inconnu au téléphone) « ah non Madame Y ! Oui, je me suis mariée !! »

De mon côté :
– La RH m’a contacté un an après mon mariage pour me fâcher : « tu n’as pas pas signalé ton changement de situation : bé oui, il faut changer ton nom!! » AH NON NON NON !! Vous mettez les 2 à la limite mais vous ne m’enlever pas mon nom !!!
– Ma banque ne m’a pas demandé l’autorisation : Mon nouveau chéquier est passé de l’autre côté … Ingrat !!
– Je n’ai pas pu retirer un colis au nom de mon mari … Si il faut se trimbaler avec ton livret de famille à la poste … Mon sac à main/valise n’est pas à ça prêt mais bon …
– L’assistante de mairie n’a pas pu me renseigner au moment de remplir les papiers sur ma nouvelle carte d’identité … « Oui Oui, dans cette case, mettez le nom de Monsieur ! »
– Tout le monde te demande comment tu t’appelles … Froncement de sourcils (non vous ne comprenez pas la question … Il a bu ou quoi ??? Youhou, je suis ta collègue du 1er étage !!!).

Moi je l’aime mon nom !!
Depuis quelques années que je le porte, j’y suis un minimum attachée, il fait partie de moi, de mon identité. depuis que je suis petite, les gens l’écorchent (preuve qu’il n’est pas courant). Il se termine comme le nom du petit gaulois des BD et ça me plaît …
Monsieur ne veut pas porter le mien – besoin de perpétuer son espèce et de ne pas perdre sa virilité sans doute.
Bref c’est la tuile, l’impasse …

ET vous ? Souhaitez vous changer de nom ?

A celles qui en rêvent la nuit ! Celles qui regardent des films guimauves en attendant ce fameux jour … Bref à vous Mesdemoiselles … 5 conseils pour vos essayages de Robes

Par Mercredi, décembre 4, 2013 0 No tags Permalink 0
Ces 5 petits conseils sont issus de ma propre expérience d’essayage  :
En ce jour du mois de novembre ma Checklist était au top :

-Ma petite troupe réunie : sœur, belle sœur, amie au regard fiable, amie mimi …

-Liste des magasins de Limoges  (3 …)

-Photo dans mon smartphone des modèles qui me plaisaient

 Résultats : excitation à son maximum

Conseil N°1 Bien entouré tu iras

1er boutique : « vous avez rdv ? »  « non »  « revenez dans 1h »
2e boutique : « vous avez rdv ? » « non » « revenez demain »

Coup de téléphone à la 3e boutique pour rdv le lendemain matin …
Conseil N°2 RDV tu prendras
Anne Arnaud-019
Conseil N°3 – Un budget maximum tu détermineras
En fonction de ce budget ciblez les boutiques dans lesquelles vous POUVEZ aller. Ne vous faites pas mal à aller essayer des robes à 3 000€ au tombé magnifique (en raison du tissu utilisé et du travail fourni) si vous ne pouvez pas vous l’offrir – forcement une robe à 500€ (votre budget) n’aura pas le même tombé d’où la frustration. La bride doit éviter la frustration autant que faire ce peut …Retour à la boutique n°1 –  showroom resserré = pas de place pour ma troupe

La vendeuse à 10 ans de moins que moi (est-ce une stagiaire ?),
le type qui avait fait son show au salon du mariage ne me calcule même pas trop occupé avec son prestataire de breloques …
On me propose de choisir quelques robes sur catalogue, direction la cabine d’essayage … 1er enfilage de jupon cerceau … (Je me dis que je suis nulle en hula hoop).1er robe, je sors et tombe nez à nez avec la petite à qui je donnais des cours, elle aussi, 10 ans de moi que moi, 10kg de moins aussi, une robe de princesse …Demi tour sur le miroir et là … NON ça ne va pas …

Demi tour vers ma troupe … Heuuu non ça ne te va … pas … Le haut est trop bas on voit que mes hanches …
2e robe : non taille du haut trop haute
3e robe : essayons un bustier – pas mal mais NON pour la robe pas pour moi – demi tour vers la vendeuse, regard qui dit : « bon alors maintenant vous me proposez … »  et là …
Rien, nulle zéro, la minette stagiaire s’avère être bonne à enfiler les robes et non à donner des conseils
OU ma tête ne lui revient pas et elle veut me virer …
Ma soeur sort son regard noir  …
Bon, on trace la route … retour à la maison … les robes de mariée ça me va pas !!!!Évidemment à force de regarder le net, d’en prendre plein les mirettes avec des filles superbes … des robes à tomber par terre … Il faut bien se rendre à l’évidence … Tu débarques pas coiffée parce qu’à force de laisser pousser tes cheveux ta coupe ne ressemble plus à grand chose, avec un gros bouton que tu n’a pas réussi à camoufler, tes lunettes … c’est loin d’être l’image que tu t’étais faite de l’essayage de robe … Et en plus de ça … On t’offre même pas le champagne !!!!

 Conseil n°4 – A minimum apprêtée tu iras
 Conseil N°4 bis Bouteille de champagne dans ton sac tu planqueras

Une petite nuit de sommeil tu déprimes tu cogites …

2e boutique : essayons les robes courtes du magasin … c’est pas compliqué il y en a 2 …
1ere robe : sympa mais mal taillée (où est-ce moi qui suis mal foutue pour la robe ??)
2e robe : bien mais elle fait un peu trop autruche
3e robe :  bien mais classique … ce n’est pas moi.
Merci au revoir – la dame était plutôt sympa, la boutique plus lumineuse …

3e boutique : la madame me demande : « alors vous voulez quoi comme style de robe ? »
« Euhh je voudrais une robe qui ait de peps comme moi, pas trop classique peut être courte, peut être avec bustier, pas une robe de princesse, j’ai passé l’âge … »
« Bon j’ai une seule robe pour vous » = AÏE !

je passe dans la cabine et je sors …
C’EST PAS MAL !!!! je me tourne vers ma troupe … sourires !!!
J’aime pas la fleur sur le côté on l’enlève …
Il manque un petit coup de folie … On la remonte sur le devant … j’ai mes jolies chaussures que l’on voit … comme mes pieds sont libres on retire les cerceaux …
retour devant la glace …
C’est moi … c’est celle là … Je suis bien dedans … je veux plus la quitter …

Merci madame enfin une vraie conseillère couturière…

Conseil N°5 : Si tu n’as pas de coup de foudre ton chemin tu passeras

 ©D'un Clic