Martine aime Lorafolk

Laura a étudié aux ateliers chardon Savard puis à la st martins School. Avant de créer sa ligne de prêt à porter haut de gamme en août 2011 Laura est passée dans de jolies maisons telles que Chanel, Lanvin et Balmain.

Le vestiaire lorafolk se compose de silhouettes fluides et légères aux couleurs douces et aux matières nobles. Les crêpes de soies côtoient les dentelles de Calais, les lainages se marient avec les cuirs d’agneaux souples ou des jacquards lamés, en jeux de transparences et d’opacité, de brillances et de mats.

 J’aime la femme Lorafolk et encore plus la mariée Lorafolk décrite comme libre, indépendante, emprunte d’une légèreté singulière et qui se révèle à travers des silhouettes fluides et soignées.

Lorafolk

Lorafolk

Lorafolk

Lorafolk

Lorafolk

Lorafolk

Portée par l’image d’une mariée décomplexée, Lorafolk se défait des carcans traditionnels.
Les crêpes de soies se mélangent aux dentelles de Calais les plus fines et côtoient des broderies délicatement parlées à la main.
Ces collections s’adressent aux éternelles romantiques en quête de la robe idéale, qui souhaitent sortir des sentiers battus.

 

Lorafolk

Lorafolk

Lorafolk

Lorafolk

Lorafolk

Lorafolk

Jaime la fluidité des lignes, le détail des manches, le dessin des dentelles.

J’aime la mariée sans chaussure qui n’est pas engoncée dans sa robe à cerceaux … Une mariée qui court saute, aime, vit avec une robe qui lui ressemble.

Je suis définitivement conquise et attend avec impatience de découvrir la collection de robes courtes.

Photos réalisée par Laurence Revol ( Épouse moi cocotte )
Vidéo réalisée par Francisco Montoro
Modèle Clara Huet
Mise en beauté Mathilde Le Texier

Pas de commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *