Mariage – La date

Par Dimanche, octobre 28, 2012 0 No tags Permalink 0

Le lendemain de LA demande… Surtout, ne courrez pas dans la première boutique de robe que vous trouvez … Du Calme… respirez / soufflez… tout va bien se passer, vous avez un peu de temps devant vous … (enfin pas trop quand même).

Un Wedding day, c’est un projet à part entière et il faut prendre le temps : Sauf contraintes (date limite de consommation de l’une ou l’autre des parties, 500 bouteilles de champagne qu’il faut boire dans l’année …) il est raisonnable de prévoir un mariage à minima 1 an à l’avance. Pourquoi ?
Les prestataires, traiteurs, lieu de réception, photographe … sont souvent bookés 1 an en avance pour la période juillet / Août donc si vous prévoyez un D-Day estival, il faut ANTICIPER (attention cela ne veut pas dire PRÉCIPITER),

©D'un Clic

©D’un clic

Il vous faudra bien une année pour mûrir voir concevoir de A za Z votre projet, cela évitera d’envoyer des faire-part (on en reparlera aussi) avec des roses rouges et de finir avec une carte de remerciement vertes pommes parce qu’au final le vert pomme sera le code couleur. Le maître mot doit être cohérence …
Si vous avez une tendance obsessionnelle comme moi, ne laissez pas passer 2 ans entre la demande et le mariage sinon vous serez bonne à enfermer …
C’est un automatisme, au moment de chercher une date, vous scrutez votre calendrier préféré et commencez par le week-end de juin (superstitieuse, j’occulte volontairement le mois de mai) pour aller jusqu’en septembre.

Un mariage en « arrière saison » …

Parce que l’arrière saison est plus sure niveau temps en septembre, bon là j’avoue c’est un coup de bol …
Parce que ayant atteint « l’âge de raison » nous avions eu vent de plusieurs mariage de juillet à août,
Parce que comme invité, revenir de nos si rares moments d’escapades estivales … franchement c’est moche (pour nous égoïstement),
Parce que les prestataires sont plus cools en fin de saison.

Pourquoi pas un mariage en hiver ou en automne

Parce qu’un manteau, des bottines ou un petit bonnet en laine, ça peut être trop joli sur une robe de mariée
Parce que les prestataires sont plus disponibles, les lieux de reception sont également plus libres et moins onéreux.
et puis pourquoi pas ?

Pas de commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *