La robe de Virginia

Par Vendredi, mars 25, 2016 2 No tags Permalink 0

Virginia que vous connaissez peut-être pour l’avoir vu deci-delà sur les blogs nous raconte aujourd’hui l’histoire non pas de sa robe mais de ses robes !

Vous vous dites certainement quelle chanceuse ? Et bien l’histoire d’une d’entre elle ne donne pas vraiment dans le compte de fée … Virginia s’est vu un peu poussée à l’achat par une vendeuse trop pressante … Quoi qu’il en soit, l’histoire finie bien car Virginia est absolument divine dans chacune d’entre elles. Elle nous raconte :

« l’année 2013 a été une belle année pour mon amoureux et moi! Nous nous sommes mariés… en deux temps! Et qui dit deux mariages, dit deux robes… voire trois!
Le mariage civil a eu lieu en mai, sous une pluie torrentielle! Au départ, je ne voulais pas de robes particulière pour cette cérémonie. Puis, au fil du temps, j’ai eu envie de marquer le coup alors je me suis mise en quête d’une « petite » robe, autrement dit une robe courte! Je gardais la robe longue pour le mariage religieux! Après des heures passées sur internet, je suis tombée sur LA robe qui ferait son petit effet sans en faire trop non plus! Les robes Kitty and Dulcie sont parfaites car facilement ajustables, et surtout très raisonnables pour le porte-monnaie!
kitty and dulcie

tiara-photographie

kitty and dulcie 2

tiara-photographie

kitty and dulcie 3

tiara-photographie

La robe pour le mariage religieux, je l’avais choisie un an avant le mariage. A dire vrai, ce n’était pas la robe de mes rêves, mais elle était simple, pas trop volumineuse, et c’est ce que je cherchais. Je suis donc allée dans la boutique Pronovias la plus proche de chez moi avec mes soeurs et ma maman et grâce au bon petit coup de pression de la vendeuse qui ne pouvait pas me garantir que cette robe serait encore en vente le mois prochain… j’ai versé un acompte. Ce fut une belle erreur. Les mois qui ont suivi, je me suis jetée corps et âme dans les recherches de lieux, de décoration etc… Nous allions nous marier au Portugal et cela rajoutait une « toute » petite contrainte géographique! En découvrant tous les blogs de mariage, je me suis rendue compte qu’il existait des créateurs de robes qui correspondaient exactement à ce que je voulais… Les regrets sont apparus. Soit je gardais la robe que m’offrait ma maman, soit je perdais l’acompte…soit je trouvais une autre robe pour la soirée, mais d’occasion car le budget ne permettait pas de faire trop de folies! J’ai écumé les sites de revente de robes de mariées, et je suis tombée sur LA perle rare! Une magnifique robe Delphine Manivet, en parfait état, pile à ma taille…mais il fallait aller la chercher en Suisse! Mon cher petit mari a accepté de m’accompagner et nous avons débarqué au domicile de la jeune femme qui la vendait. J’ai fait mes essayages dans sa chambre, elle était émue aux larmes de voir sa robe sur une autre et moi j’ai versé ma larme de la voir si émue, bref c’était bien plus émouvant que mes essayages chez Pronovias avec des vendeuses qui sont là surtout pour vendre leurs produits!
pronovias

©Brancoprata. robe pronovias

pronovias

©Brancoprata. robe pronovias

pronovias

©Brancoprata. robe pronovias

pronovias

©Brancoprata. robe pronovias

manivet

©Brancoprata. robe D Manivet

manivet

©Brancoprata. robe D Manivet

manivet2

©Brancoprata. robe D Manivet

Je ne regrette pas d’avoir eu deux robes, l’une plus traditionnelle pour la journée, et l’autre bien plus légère et facile à porter pour la soirée!
Je voulais les revendre toutes les trois pour faire de la place dans mes armoires, mais je ne m’y résous pas! Si j’ai une fille ou une petite-fille, peut-être prendront-elles plaisir à le essayer et pourquoi pas à les porter! »
Vous aussi venez nous raconter votre histoire ! Envoyez moi un petit courriel cequemartineaime@hotmail.fr 
2 Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *